20ans-vae

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) constitue l’un des piliers de la formation professionnelle et permet d’avoir accès à un diplôme ou une certification. Mise en place suite à la loi de modernisation social du 17 janvier 2002, la VAE fête déjà ses 20 ans aujourd’hui. 20 ans de service auprès des publics souhaitant valoriser leur expérience, qu’elle soit professionnelle ou bénévole.

La VAE, c’est d’abord une reconnaissance des acquis de chaque individu qui pourra ensuite lui permettre d’évoluer professionnellement, de trouver un emploi plus facilement, ou même d’entamer une reconversion professionnelle.

VAE : historique et obligations

La Validation des acquis de l’expérience est un droit inscrit dans le code du travail et dans le code de l’éducation par la loi de modernisation social du 17 janvier 2002.

Mais le dispositif s’inscrit en réalité dans un processus plus ancien. La validation des acquis fait ses premiers pas avec un dispositif créé en 1934 qui permet de délivrer le titre d’ingénieur diplômé par l’Etat. La validation des acquis s’est ensuite développée en 1985 et en 1992 avec la VAP (Validation des Acquis Personnels), mais le dispositif a du mal à faire ses preuves. C’est en 2002 que la mise en place du dispositif de VAE marque un véritable tournant et permet ainsi une validation diplômante plus élargie et simplifiée.

Un droit individuel

S’inscrivant dans la formation tout au long de la vie, la VAE est un droit individuel pour toute personne souhaitant valoriser ses compétences. Elle est ainsi éligible au DIF puis au CPF depuis 2015 pour financer ce dispositif de formation.

Chaque individu peut donc s’inscrire dans une démarche VAE quelle que soit sa situation : demandeur d’emploi, salarié, entrepreneur… La VAE ne concerne d’ailleurs pas que les expériences professionnelles mais aussi bénévoles et nécessite un an minimum d’expérience.

Un atout collectif

La VAE peut aussi prendre une forme collective en devenant un véritable outil de formation au sein des entreprises, associations, collectivités, etc. Concrètement, le demandeur fait état au DAVA du nombre d’individus étant intéressés pour s’engager dans une démarche de VAE et le DAVA assure le suivi. Ainsi, le groupe bénéficie d’un accompagnement personnalisé par l’un des coachs expert en VAE pour mener à bien la démarche et chacun peut s’entraider.

Le rôle de l’entreprise

L’employeur a pour obligation d’instaurer un entretien professionnel tous les deux ans avec chacun de ses collaborateurs. A cet entretien, le salarié peut évoquer son souhait d’évolution professionnelle, ainsi l’employeur peut lui proposer une formation professionnelle. Si le profil correspond, une démarche VAE peut être envisagée pour une montée en qualification au sein de l’entreprise et surtout une reconnaissance des compétences du salarié.

La démarche aussi bien être individuelle que collective. Le DAVA accompagne de nombreuses entreprises sur tout le territoire.

Une VAE collective réussite avec le Relais des Assistantes Maternelles des 3 frontières

20 ans de VAE dans l’Académie de Nancy-Metz

La VAE est portée par le réseau des DAVA au niveau national. Assurant une mission de service public du Ministère de l’Education nationale, le DAVA Nancy-Metz fait partie de ce réseau et couvre tout le territoire de l’Académie Nancy-Metz.

En lien avec le réseau des GRETA de Lorraine, le DAVA s’appuie sur le maillage territorial fort du réseau pour proposer une offre au plus proche de chacun. Ainsi, l’équipe s’étoffe d’une dizaine d’accompagnateurs VAE sur toute l’anté-Lorraine présents à Verdun, à Saint-Avold, à Epinal, à Verdun, à Sarreguemines, etc.

Le DAVA maîtrise chaque étape de la VAE, de la recevabilité au suivi post-jury pour les diplômes allant du CAP eu BTS ainsi que pour les diplômes du travail social. Ainsi, en véritable expert de la VAE depuis 20 ans sur le territoire des Vosges, la Meuse, la Meurthe-et-Moselle et la Moselle, le DAVA propose également des coachings VAE. Un atout indispensable pour favoriser ses chances de réussite.

Témoignage : transformer son expérience en diplôme grâce à la VAE

Je me suis engagé dans une démarche de VAE car je voulais faire officiellement reconnaître des compétences d’encadrement développées lors de mon activité d’indépendant mais qui ne suscitaient pas l’intérêt de mes employeurs car ils ne retenaient uniquement que mes compétences sur le terrain ( maçonnerie entre autres). À mon sens, le fait d’obtenir le diplôme en adéquation avec ces compétences me donne une légitimité vis à vis de mes employeurs pour prétendre à un poste de cadre. 

À l’heure actuelle, j’envisage de tenter la licence professionnelle, la VAE, m’ayant ouvert cette possibilité. L’intérêt de prendre un accompagnement est principalement d’éviter les hors sujet lors de la rédaction du livret 2, mais aussi avoir un point de vue objectif sur les expériences à y faire apparaître et ainsi éviter d’avoir un livret chargé d’éléments superflus qui n’apportent rien pour le jury. Enfin j’en ai reçu de précieux conseils, notamment pour y faire apparaître des éléments auxquels je n’avais pas songé et qui, pourtant, pouvaient avoir une influence sur la décision du jury.
Michel Fabien

Découvrez nos autres articles

20ans-vae
La VAE

La VAE fête ses 20 ans !

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) constitue l’un des piliers de la formation professionnelle et permet d’avoir accès à un diplôme ou une certification. Mise en place suite à la loi de modernisation social